L'équipe LFEM.FR vous présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année 2019    


Des batteries de canons sur affûts cuirassés sont construites entre les forts des première et seconde ceintures fortifiées et à l’est de la seconde ceinture.

Pour protéger le front à l’est de la seconde ceinture fortifiée, quatre ouvrages d’artillerie furent construits entre 1905 et 1909. Du nord au sud, la batterie de Sainte-Barbe (1907-1909) contrôle la route de Bouzonville, la batterie de Silly (1905-1908) et la batterie de Mont (1905-1907) contrôlent la route de Sarrebruck, et la batterie de Sorbey (1905-1908) contrôle la route de Morhange.

En plus des constructions fixes, des emplacements pour pièces d'artillerie mobiles ont été aménagés à des endroits stratégiques, à Metz même, mais surtout sur la seconde ceinture fortifiée. Montés sur affuts blindés, les canons pouvaient être déplacés par chemin de fer ou par la route. La plupart de ces pièces rejoindront le front en 1914.


 

.