Entre 1912 et 1916, les ingénieurs allemands construisent une ligne de fortification légère, entre les forts Driant et Jeanne d’Arc. Ce système défensif se compose de cinq points d’appui : Vaux (Nord et Sud), Jussy (Nord et Sud) et Saint-Hubert, et de deux ouvrages d’infanterie : Bois-la-Dame et Marival.

D'autres ouvrages d'intervalles seront construit entre les Groupe Fortifiés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logo Site Optiomal
 Contactez-nous
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
frendeit