En 1881, le siège de l'administration locale fut transféré de Kork à Kehl. À la fin du xixe siècle, dans le but de protéger Strasbourg contre les Français, un réseau de douze forts autour de la ville fut bâti par Von Biehler. Le fort Blumenthal à Kehl Auenheim fut malheureusement détruit pendant la Première Guerre mondiale. Les deux autres, les forts Bose et Kirchbach furent dynamités pendant la Seconde Guerre mondiale. Il existe encore des forts de ce type sur la colline de Hausbergen ou à Reichstett. Kehl fut occupée par les Français de 1919 à 1930.