L'équipe LFEM.FR vous présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année 2019    

L’Infanterie-Werk Bois-la-Dame a été construit de 1913 à 1916, entre les forts Driant et Jeanne-d’Arc.
En 1916, les travaux cessèrent et l’ouvrage resta inachevé.
Tirant les enseignements de la construction des premières Festen, l’ouvrage a été construit sans déboiser la forêt environnante, pour se fondre dans le paysage.
Il se compose d’une caserne bétonnée prévue pour 350 hommes et de deux casemates de flanquement, l’une bétonnée, l’autre cuirassée.
Chaque casemate était équipée de mitrailleuses.
L’ouvrage, doté d’une centrale électrique et d’une ligne téléphonique, avait deux observatoires d’infanterie et 13 postes d’observation.
À partir de 1890, la relève dans les forts est assurée par les troupes du XVIe Corps d’Armée stationnées à Metz et à Thionville.
En 1919, le fort est de nouveau occupé par l’armée française.
Début septembre 1944, au début de la bataille de Metz, le commandement allemand l’intègre au dispositif défensif mis en place autour de Metz.
ozio_gallery_nano
.